IMG-LOGO

La ferme du Domaine des Faures

Accueil / Producteur / La ferme du Domaine des Faures
IMG

La ferme du Domaine des Faures

33920 Civrac-de-Blaye

jjvillepontoux@wanado.fr

0557580024

https://www.viandebio33.com/

PRODUCTION

Notre ferme a comme activité principale l’élevage d’un troupeau de vaches allaitantes  de race limousine avec la  vente directe de viande.
Ces veaux,  nés sur l’exploitation, ont entre  5 et 7 mois et n’ont eu pour toute alimentation, que le lait de leur mère et de l’herbe ou du foin ce qui donne une viande rosée avec peu de gras, goûteuse et fort appréciée.
Quant à la viande de bœuf, elle est issue d’un troupeau élevé également traditionnellement à l’herbe et au foin.

VENTE

Nous vous la proposons aujourd’hui, au rythme de notre production, c’est-à-dire de septembre à fin-mai pour le bœuf et toute l’année pour le veau,  en caissettes de 10 kg à congeler.
Ces caissettes sont composées moitié de viande à griller et  rôtir et moitié de viande à « cuisiner », le tout sous vide, séparément.
Elles  occuperont un tiroir seulement de votre congélateur.
Pour les amateurs,  sur commande  nous proposons également  les abats (foie, cœur, langue,  tête de veau, rognons, tripes, cervelle….)

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

La démarche de l’Agriculture biologique repose sur la volonté d’exercer une activité agricole, dans le respect des équilibres naturels.

Depuis le 10 mars 1981, il existe une définition légale de l’Agriculture Biologique : « Agriculture n’utilisant pas de produits chimiques de synthèse ». L’herbe, le foin et les céréales sont donc cultivés à l’aide de fertilisants naturels.. La prévention est une règle dans l’élevage : l’alimentation est de qualité, l’accès libre aux pâturages et les thérapies naturelles utilisées contribuent à cette réussite.

Tout produit dit « issu de l’Agriculture Biologique » fait l’objet d’une certification. Tous les élevages, abattoirs et outils de transformation de la filière viande biologique sont contrôlés par des organismes indépendants, agréés par le Ministère de l’Agriculture.

Les principes de production et de transformation sont inscrits dans un cahier des charges strict : l’alimentation, la conduite de l’élevage,  la traçabilité et l’étiquetage sont particulièrement surveillés. Le producteur s’engage à le respecter et est contrôlé au moins une fois par an par un organisme agrée.

Un certificat lui est ensuite délivré.

Antoine et Jean-Luc VILLEPONTOUX